Randonnée Ile d’Oléron – 29 Avril 2019

Randonnée Ile d’Oléron – 29 Avril 2019

Une rando autour du Grand-Village-Plage

Tous les ingrédients d’une randonnée réussie : site remarquable, soleil doux et animateurs sympas étaient réunis pour cette sortie annuelle sur l’ile d’Oléron autour du Grand-Village-Plage.
28 participants, fidèles des randonnées proposées par l’ARSA, avaient rejoint Claude et Jean-Louis, les célèbres insulaires, sur le site du Port des Salines au Petit-Village dès le matin pour une mise en jambes de 7 km dont le pique nique était l’épilogue.
La traversée des anciens marais salants par les levées de terre, plantés ici et là de bosquets de peupliers et de pins, a révélé la densité des bassins et leur organisation quasi industrielle. L’urbanisation ayant franchi le seuil des marais, d’un bond on retrouva le Grand-Village-Plage à l’entrée de la Passe des Sœurs, face à la maison forestière des Allassins. La piste ombragée y traverse des taillis de chênes verts, sinue entre les allées de défense contre l’incendie puis atteint l’espace domanial planté de pins maritimes élancés. Le chemin de retour vers l’Ecomusée longe la zone humide protégée, domaine des oiseaux des marais.
À côté de l’Écomusée, une aire fauchée et ensoleillée nous attendait et le pique nique fut promptement engagé tant les appétits étaient aiguisés après cette matinée de découverte.
Une fois rassasiés, les glacières remisées dans les coffres des voitures et le sac au dos, Claude entraîna le groupe vers l’océan au travers de la vaste forêt domaniale de Saint-Trojan-les-Bains. Par de petites pistes ombragées, parfois trouées de clairières façonnées par l’exploitation des bois, le plus souvent privées d’horizon – d’où l’intérêt du GPS – , le groupe découvrit la grande plage de Vert-Bois, éden des amateurs de nature sauvage. Les vagues déferlantes sur les hauts fonds y provoquent de jolis rouleaux appréciés des surfeurs. De ce site préservé, le regard embrasse un panorama qui s’étend de la Cotinière au nord jusqu’au pertuis de Maumusson.
Une boucle est ensuite proposée entre forêt et océan pour apprécier la beauté du domaine forestier et de l’espace dunaire.
Les sentiers sablonneux, confortables à la marche, nous ramenèrent dans le centre du Grand-Village-Plage, vers la chapelle reconstruite au 19éme siècle, autrefois solitaire dans la lande, maintenant encerclée d’habitations. Après 10 km, le groupe retrouva les marais salants exploités de l’écomusée où un saunier, devant la cabane à sel, curait le marais et consolidait les talus.
Une collation festive de gâteau et de cidre vint agréablement clôturer cette belle journée ensoleillée, joyeuse et riche de nouvelles connaissances.

Merci à Claude et à Jean-Louis, intarissables sur l’histoire de l’ile d’Oléron, ainsi qu’à Hélène, Christine, Gilbert et aux deux Bernard.

Pour celles et ceux qui aimeraient faire ou refaire ces 2 randos, Claude communique aimablement les cartes détaillées cliquer sur les liens suivants) : randonnée du matin et randonnée de l’après-midi.